Contrôle des fissures de surface (OR)

Contrôle par poudre magnétique (MT)

Le contrôle par poudre magnétique fait partie, avec le contrôle par pénétration, du groupe des méthodes de contrôle de surface et sert à détecter des défauts de matériaux à la surface ou à proximité de la surface de matériaux ferromagnétiques (magnétisables).

Dans le cadre de cette méthode, la pièce à contrôler est magnétisée et aspergée d'une suspension d'agent de contrôle colorée ou fluorescente, composée d'un agent porteur et de fines particules de fer. Les lignes de champ générées par l'aimantation dans la pièce sont déviées par les défauts du matériau tels que les fissures, les entailles, etc. Elles génèrent alors un champ de dispersion, c'est-à-dire que les lignes de champ sortent brièvement du matériau ferromagnétique au niveau du défaut. La poudre de fer contenue dans le produit de contrôle est attirée par cet effet au niveau du défaut et rend ainsi le défaut du matériau visible.

Contrôle par poudre magnétique (MT)

Contrôle par ressuage (PT)

Le contrôle par ressuage fait partie, avec le contrôle par poudre magnétique, du groupe des méthodes de contrôle de surface et sert à détecter des défauts de matériaux ouverts vers la surface dans des matériaux métalliques et non-métalliques non-poreux. La méthode de contrôle peut être utilisée avec un pénétrant coloré (rouge-blanc) ou fluorescent.

Avant le contrôle proprement dit, la surface d'une pièce est soigneusement nettoyée. Même les plus petites traces de graisse ou d'huile doivent être éliminées. Ensuite, le pénétrant est appliqué. Grâce à l'effet de capillarité, le pénétrant s’infiltre dans les fissures les plus fines. Après un temps de pose qui dépend du matériau, la surface est à nouveau nettoyée et le révélateur, une poudre blanche à grains fins, est appliquée. Ce révélateur extrait l'agent de pénétration qui est resté dans les défauts. Le fort contraste permet de reconnaître les défauts.

Contrôle par ressuage (PT)